Pieds au chaud

ochoc

Afghanistan, Mongolie, Cashemire… que de vastes espaces, pour la culture du Poil!Des chaussettes en poils de chameau, des tissages en soie, des torsades en cachemire, des fibres en laine de Yak, ou encore des production d’alpaga et des mi-bas remaillés en vigogne, pure rareté.

Voici que pour l’hiver approchant Je me camoufle et protège Mes orteils, séparés par de douces matières, qui malgré leur épaisseur m’habillent d’une seconde peau.

Mais un caprice me porte actuellement: qu’en est-il des bas en poils doux? J’ai bien vu des jambières, mais non des bas. Les collants existent chez Fogal et ici. Et puis tant que J’y suis, Je veux des culottes, à porter sous Ma jupe pour sauvegarder la température de Mon corps ainsi que Je l’ai choisie. Chantelle m’a comprise, mais pas tout à fait, J’ai comme un doute… Il nous faut enquêter, afin de connaître la proportion de cachemire présente dans le produit.

Il ne faut pas oublier que sous les bottes de cavalière, une laine alliée est nécessaire, et plus que bienvenue. Ainsi, lorsque tu auras fini de retiré la boue de Mes semelles accumulée dans le sous-bois, et fait briller le plastique, Ma seconde peau réconfortera les efforts par sa présence près de ton visage, et te rappellera au confort et chaleur que Je procure après toute punition.

Pour les petites attentions:

http://www.meschaussettesrouges.com/fr/33-chaussettes-poil-de-chameau

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s