Mon élève

MmeLeProfesseur

L’heure de colle. Tu l’as méritée, chenapan!

Tu vas subir l’interrogatoire concis de tes fautes, cancre- tu es puni! Isolé. Enfermé. Comme un criminel juvénile, expiant ses fautes, payant sa dette à l’abstraction collective. Je me vois obligée d’ouvrir Ma mallette…

Personne ne veut de toi, personne ne veut s’occuper de ton cas. Je suis celle qui a pour mission de te transformer. La règle et l’équerre t’apprennent à marcher droit. A penser droit. A répondre droit. Tu apprendras l’art du calcul- de la logique des choses, de l’organisation des idées; l’art de la gestion. Concentration d’informations. Dessiner les concepts et cerner les probabilités.

Un polisson dans ton genre se doit de travailler ses vices. Tu es insortable! Il te faut des leçons privées, à l’abri des regards. Tu parles trop. Tu as l’œil vitreux des jeunes gens de ton âge, ou la timidité et la naïveté du plus jeune mousse.

Je suis Madame La Professeure. Je suis l’intendante. La surveillante d’internat. Le professeur particulier. L’aide à domicile. La donneuse de leçons. Ou la collègue de l’université.

Celle qui est toujours derrière ton épaule, à vérifier tes notes, à suivre ton évolution, à se moquer devant d’autres camardes ou te séduire à la fin de la classe- lorsque je te demande faussement: “tu as deux minutes?”. Alors que tout, dans le ton de la voix, désigne un ordre, et non pas une interrogation troublée.

Je n’ai rien à envier aux générations passées: Je suis pire. Bien pire. L’éducation conservatrice est une grande alliée! Selon ta détresse, évidemment, je saurai me montrer clémente- ayant assez mangé avant de faire la classe. Oui, tout dépendra de Mon humeur, et de Ma faim! La fessée est au rendez-vous!

La Canne viendra dresser ton dos courbé, et marquer le rythme de ton galop. Des gants blancs pour te toucher. Des mots et corrections à apprendre par cœur.

Tes méninges m’appartiennent.

Sache que tu auras des devoirs supplémentaires à faire chez toi!

ornement1

Éducation Morale et Leçon de Vertu. Tu vas apprendre à te tenir en société, petite! Confesse moi toutes tes pensées obscènes…

***

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s