Author Archives: elizabethsauvage

Plaire à la Maîtresse et tenter de la Séduire

  Que cela est compliqué! Au-delà de l’obéissance exigée, Madame a des goûts très particuliers. Tour d’horizon pour ne point la décevoir lorsque tu veux lui faire un cadeau. Pour Me plaire et Me convaincre de ta motivation, arrête toi … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Belle Maîtresse- Mon corps

Conseils beauté Mes conseils reposent sur trois points: * Prendre soin de Mon corps. * Prendre Mon temps, ne jamais Me presser. * Prendre l’espace qui me convient.   Pour l’extérieur De l’huile d’olive sous les yeux avant de dormir. … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Pirate

Nouvelle adresse mail: Deessesauvage @ outlook . com   Attention aux failles informatiques- Mon adresse mail a été hackée, inaccessible pour le moment. Me contacter donc sur les commentaires ci-dessous. Une solution est entrain d’être étudiée. Changez vos mots de … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Talons

  Que faut il de plus que quelques strass de chez Swarovski, pour porter l’attention à Mes talons, lorsqu’ils avancent dans le noir? Tu ne pourras ainsi jamais te perdre. Je les ai posés moi-même, à l’aide d’une petite pince … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Corvée, Valet! Chaussette et odeur!

  Quand tu parles mal, quand les mots t’échappent, quand une moue de doute parraît sur ton visage… c’est Mon pied dans ta gueule et Mes chaussettes sur ta langue. Puis, tu les laveras à la main, frotteras, frotteras très … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Docteur! Je suis perdu!

Comme tous les Créateurs, J’ai Mes propres outils. Une mèche raccourcie, un membre arraché. Tu devines forcément lequel. Celui qui n’a plus toute son utilité, lorsque un simle tuyau fait le même travail. Enfin, il faut quand même mériter ces … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Destinée et libre arbitre: le Collier et la Laisse

Une ballade en ville, pour se présenter à la nouvelle saison, comme les vierges étaient présentées à la Cour. Je t’emmène! Coiffée, maquillée. Epaules dénudées, mais genoux couverts, il est aujourdh’ui question d’être légère, certes, mais discrète et distinguée. Nous … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment